Le paysage dans tous ses états

Participants :
Gilles Clément, Catherine Ferbos Nakov (organisatrice), Gilles Tiberghien et Guy Tortosa

Le paysage dans tous ses états
18 – 30 avril 2019

Compte rendu

Gilles Tiberghien nous avait proposé le projet suivant : écrire un ensemble de fragments qui réunirait et entremêlerait nos différentes façons de voir et de penser la question de la nature, de l’art et du paysage. L’idée étant de les rassembler et de les publier ensuite en les assument collectivement mais sans qu’aucun de ces fragments ne soit signé. Le modèle lointain de cette entreprise étant la quatrième livraison de L’Athénaum cette revue littéraire dirigée par les frères Schlegel où les principaux romantiques Allemands vivant à Iéna à la fin du 18° siècle ont tenté de produire une pensée collective sans même que l’on puisse savoir qui avait rédigé chacun de ces aphorismes puisqu’aucune signature n’apparaissait.

Ce texte ainsi créé à la Fondation manifestera à la fois nos différences, les préoccupations et les styles particuliers de chacun d’entre nous à la fois ce que nous avons en commun et qui justifiait que nous voulions passer un séjour ensemble dans ce lieu si favorable pour se consacrer à ce genre d’entreprise. Se retrouver ainsi a permis de longues discussions et de fructueux échanges de point de vue.

Notre méthode fut la suivante :

Chaque matin travail personnel. Puis déjeuner et réflexions collectives. Ensuite préparation de la réunion du soir où nous nous lisions ce que nous avions écrit et en discussions. Ensuite il nous arrivait de regarder des films auxquels nous avions pu faire allusion dans la journée comme Les Indes Gallantes réalisé par Clément Cogitore, Les Saisons d’Artavazd Péléchian, 125 Hectares de Florence Lazare, etc.

Chacun a fait partager aux autres son expérience et ses compétences : Catherine sa longue fréquentation des artistes anglais et sa parfaite connaissance de la culture anglaise, Guy son expertise dans le domaine de l’art contemporain et de la commande publique, Gilles T. ses réflexions en matière de philosophie et de théorie du paysage et Gilles C. sa connaissance de première main des jardins, des paysages et des équilibres écologiques. Mais aussi bien plus que cela car on sait bien que ces faisceaux d’intérêts sont poreux et communiquent tous à des degrés divers.

Ces échanges nourris furent l’occasion de partager ce que nous avons de plus précieux : le sentiment de l’amitié et s’il n’y eut pas un jour sans une ligne il n’y en eut pas non plus sans crises de fou-rire. !

En guise de « travaux pratiques » nous sommes allés avec Gilles Clément découvrir le Jardin méditerranéen du Rayol qu’il a créé en 1989 et dont il suit assidûment le développement depuis trente ans. Il a généreusement partagé avec nous sa connaissance intime du paysage et des jardins. Grâce à lui et au Conservatoire du Littoral, ce domaine a échappé à la rapacité des promoteurs immobiliers et constitue, au bord de la mer, un havre tout à fait privilégié. Cette visite a contribué à nourrir nos discussions et fut l’un des « temps forts » de ce séjour.

Nous avons bien compris combien notre séjour innovait en ce qu’il constitue le début d’un ouvrage, alors que les participants viennent aux Treilles en général pour achever, peaufiner, finaliser un texte déjà plus avancé. Dans ce cadre, le domaine des Treilles a été source de réflexion. Le dédalle des routes et des chemins nous a fait découvrir ce vaste domaine agricole si bien entretenu et soigné, où se cachent la Grande Maison et sa bibliothèque, et celles abritant les autres séjours d’étude. Par exemple les membres du séminaire consacré à Paracelse, rencontrés lors des diners organisés en leur honneur. Le personnel de la Fondation réussit à faire vivre les idées d’Anne Gruner.

La Fondation des Treilles a ainsi pleinement rempli son rôle de médiateur, mélangeant les différents écrivains ou spécialistes. Et la générosité de son accueil facilite ces rencontres, et génère bonne humeur, ouverture d’esprit et curiosité.

Ce contenu a été publié dans Activités, Comptes rendus, Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.