Geometrico 3. De l’univers au monde quantique : structures géométriques et topologiques

Géométrie et topologie en relativité générale et en cosmologie, Géométrie et topologie des variétés, Approches géométriques en gravité quantique, Epistémologie, histoire et philosophie des sciences, Géométrie et topologie en théorie quantique des champs.

Liste des participants

Jean-Michel Alimi ( France), Claudio Bartocci (Italie), Luciano Boi (France), organisateur, Michel Boileau (France), Mauro Carfora (Italie), Gabriel Catren (France), Mauro Francaviglia (Italie), Alexei Grinbaum (France), Joseph Kouneiher (France), Marc Lachièze-Rey (France), Gianni Landi (Italie), Jean-Pierre Luminet (France), organisateur, Annalisa Marzuoli (Italie), Ugo Moschella (France), Frédéric Patras (France), Sisir Roy (Inde), Jeffrey Weeks (U.S.A.)

Compte-rendu

More Geometrico 3.
De l’univers au monde quantique : structures géométriques et topologiques /
From the Universe to the quantum world: geometric and topological structures

by Luciano Boi and Jean-Pierre Luminet
5 – 10 mai 2008

Résumé

Le titre de ce séminaire s’inspirait de la philosophie spéculative de Spinoza écrite more geometrico, c’est-à-dire en suivant « l’ordre géométrique», selon des enchaînements logiques rigoureusement déduits à partir de définitions, sur le modèle des mathématiques. Ce choix résulte d’une véritable réflexion sur l’essence même de la connaissance. Nous avons voulu transposer cette idée au domaine de la physique fondamentale, de la cosmologie et de la théorie quantique des champs, qui ont pour ambition de décrire les structures spatio-temporelles qui semblent les plus aptes à décrire l’univers et le monde physique aux échelles macroscopique, relativiste et quantique.

Une première rencontre (More Geometrico 1) avait eu lieu à Milan en mai 2005, une seconde rencontre (More Geometrico 2) à l’Université Paris 5 en mai 2006. Le séminaire des Treilles a constitué le troisième volet – le plus fructueux – de ces rencontres. Il a ainsi réuni 17 participants venus de France, Italie, Inde et Etats-Unis, tous spécialistes reconnus internationalement dans leurs disciplines.

Les exposés ont été partagés en 5 groupes  : Géométrie et topologie en relativité générale et en cosmologie (3 exposés), Géométrie et topologie des variétés (4 exposés), Approches géométriques en gravité quantique (4 exposés), Epistémologie, histoire et philosophie des sciences (2 exposés), Géométrie et topologie en théorie quantique des champs (4 exposés), et une discussion générale.

Les exposés spécialisés sur tel ou tel point ont ouvert sur une réflexion collective approfondie entre mathématiciens, physiciens, philosophes et historiens des sciences ; la série de colloques « More Geometrico » devrait se poursuivre en s’attachant ensuite aux sciences du vivant et aux problèmes de la perception.

Cliquer ici pour accéder au fichier pdf

Ce contenu a été publié dans Comptes rendus, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.