Dictionnaire Dominos

Dictionnaire Dominos
6 – 11 février et 22 – 26 mai 1995
par Sophie Bancquart

Participants :

Charles Auffray (CNRS), Sophie Bancquart (Editions Flammarion), Catherine Cornu (Editions Flammarion), Nayla Farouki (Editions Flammarion), Jean-Gabriel Ganascia (Université Paris VII Jussieu), Christian Houzel (Université Paris VII Jussieu et CNRS), Albert Jacquard (Institut National d’Etudes Démographiques (INED)), Etienne Klein (Commissariat à l’Energie Atomique (CEA)), Pierre Lazslo (Ecole Polytechnique Paris et Université de Liège), Jean-Paul Poirier (Institut de Physique du Globe et Université Paris VII Jussieu), Michel Serres (Université Paris I Sorbonne).

Compte rendu

Les deux semaines passées aux Treilles avaient respective ment pour but de permettre à l’équipe du dictionnaire Dominos de coordonner les différents articles (1 000 en tout), de distribuer les rôles des participants, puis de pratiquer l’exercice si difficile d’écriture des articles en commun, en temps réel, pour vérifier si une telle écriture était possible et ce qu’il pourrait en résulter.

L’équipe est maintenant constituée de :
* Charles Auffray pour la biologie moléculaire,
* Nayla Farouki pour la philosophie,
* Jean-Gabriel Ganascia pour les sciences de l’information,
* Christian Houzel pour les mathématiques,
* Albert Jacquard pour la génétique,
* Etienne Klein pour la physique,
* Pierre Léna pour l’astrophysique
* et Jean-Paul Poirier pour les sciences de la Terre,
sous la direction de Nayla Farouki et de Michel Serres.

Le premier point a pris beaucoup de temps. En effet, la possibilité d’introduire ou non dans le dictionnaire certaines entrées a suscité de nombreux débats. Les limites des disciplines scientifiques sont difficiles à tracer et les avis divergeaient sur certains concepts, trop techniques, ou sur d’autres, trop phénoménaux ou subjectifs, etc.

L’accord finit par s’établir, sans pour autant fermer la porte à de possibles remaniements de la liste des entrées, remaniements qui auront lieu à mesure que leur nécessité se fera sentir dans le travail quotidien sur les textes. Le but étant toujours d’apporter au lecteur la meilleure clarté possible dans le cadre de la plus grande cohérence. Couper ou rassembler ? éliminer ou développer ? sont des questions qui resteront donc à l’ordre du jour, quitte à être réglées par des interventions individuelles ou, mieux, par tous, à nouveau, aux Treilles, dans nos réunions.

Ce premier point prit donc toute la première semaine et il fallut attendre le second séjour pour aborder la suite de notre travail.

Le second point était, au début, plus mécanique, fastidieux, mais nécessaire. Il s’agissait de désigner les “chefs de file” des différentes entrées communes du dictionnaire. Sur leurs épaules reposera en effet la tâche de rassembler les différentes interventions, de les accoler, éventuellement de les modifier de manière à en unifier le style.

Globalement, on s’aperçut que les articles communs sont de deux genres. Certains expliquent des mots communs à différentes sciences, mais ne représentant pas le même objet. Le chef de file aura dans ce cas simplement à ajouter aux différents textes juxtaposés un “chapeau”. D’autres, en revanche, nécessitent un profond remaniement synthétique. Il s’agit en effet du même concept, utilisé différemment (importance, finalité, méthode) dans des disciplines différentes. Là, le rôle du chef de file consiste à lier ces différentes perspectives ensemble, montrant ainsi la complexité, la diversité et les fluctuations d’une même idée.

Enfin, malgré la longueur et la complexité des deux tâches précédentes, nous eûmes le temps de “jeter” sur le papier un certain nombre de données en vue de quelques articles communs. Etant donné la difficulté de cette mise en commun, ce travail de groupe se poursuivra, lentement, à Paris, mais ne pourra s’accomplir réellement — et avec la profondeur de réflexion qu’il requiert — que lors de prochaines réunions intensives, comme seules Les Treilles, jusqu’à ce jour, ont réussi à les rendre possibles.

Ce contenu a été publié dans Archives mises en ligne. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.