Prix « Résidence pour la Photographie », actualité des lauréats

Automne 2018

Du 15 septembre au 31 décembre, des œuvres de Sophie Zénon et de Thibaut Cuisset aux Photaumnales 2018 sur le thème : « où loge la mémoire ».

En savoir plus

La Fondation des Treilles est partenaire de cette 15e édition des Photautomnales.

Eté 2018 :

Wiktoria Wojciechowska

Co-lauréate 2015, Wiktoria est sélectionnée pour l’édition 2018 du « Nouveau Prix Découverte ». Avec ceux des neuf autres finalistes, son projet sera exposé lors de la prochaine édition des Rencontres d’Arles.

Sophie Zénon

Les éditions Arnaud Bizalion publient un livre d’artiste dans la collection « Notes », une variation sur Oracles et Le ciel de ma mémoire, disponible à la librairie de la Fondation François Schneider dès le 22 juin, accompagné pour les cinq premiers d’entre-eux d’un Polaroïd original. Le livre sera présenté pendant les Rencontres d’Arles du 2 au 9 juillet à « Summertime », un espace entièrement dédié à l’édition photographique indépendante (place Honoré Clair). L’artiste y dédicacera l’ouvrage le jeudi 5 juillet à 18h.

Voir les événements antérieurs

Publié dans Activités, Actualités, Prix de la Fondation des Treilles | Marqué avec , ,

Activités : dates d’échéance de dépôt des dossiers

Pour examen lors de la prochaine réunion des instances concernées, les dates d’échéance sont respectivement:

– Demandes d’organisation de séminaire : la date limite est le 05/09/2018 pour un séminaire en 2020.

– Demandes de séjour d’étude : pour les demandes de 1 à 4 personnes pour un séjour en 2019 ou 2020 et pour les demandes de séjour de plus de 4 personnes en 2020, la date limite est le 05/09/2018.

– Prix résidence de la photographie : pour une résidence en 2019, les dossiers seront reçus du 2 mai au 1er octobre 2018.

– Prix jeune chercheur : pour un versement du prix en 2019 les candidatures seront reçues jusqu’au 22 novembre 2018.

Continuer la lecture

Publié dans Actualités

Anne Schlumberger : portrait d’une femme mécène

Anne_Gruner_SchlumbergerBien qu’elle se soit toujours, par modestie, retranchée derrière son œuvre à laquelle elle n’a pas cherché à attacher son nom, Anne Gruner Schlumberger a été une visionnaire dans les domaines de l’art, de l’architecture, du paysage, de l’éducation, de la science et de l’aide à la création sous toutes ses formes, remarquable tant par sa créativité propre que par l’ampleur et la diversité de son action. Non seulement son apport à la richesse patrimoniale de la France est incontestable, mais elle est à l’origine d’un lieu de confluence et d’échanges entre toutes les activités qui la passionnaient.

Continuer la lecture

Publié dans Histoire et vie de la Fondation